Prochaines affiches
1. BetClic Bonus 100€
2. Winamax Bonus 100€
3. ZEbet Bonus 150€
4. PMU Bonus 170€
5. NetBet Bonus 100€
Classement complet
L'offre du mois
Betclic

Idéal pour les débutants :
premier pari de
100€ offerts !
En savoir plus

Les émissions
Les Paris RMC Les Paris RMC
Les Courses RMC Les Courses RMC
ParionsSport
ParionsSport
Quelques indications sur le jeu de la FDJ, Parions Sport.


Le guide du parieur

Les bookmakers

Le métier de bookmaker est apparu au milieu du 19e siècle, lorsque des personnes ont commencé à rassembler les mises de plusieurs parieurs, les noter sur des registres (book en anglais) et ainsi pouvoir redistribuer les gains en fonction du résultat de l'évènement sportif (il s'agissait alors de courses hippiques). Cette pratique s'est progressivement étendue à d'autres sports (football, boxe...) et s'est institutionnalisée (telles les enseignes Ladbrokes, William Hill ou encore Coral, en Grande Bretagne).

Un tournant important est survenu dans les années 1990 grâce à l'avènement d'Internet. Ce nouveau support a permis à certains bookmakers historiques, mais aussi à de nombreuses jeunes sociétés, de développer considérablement leur activité en touchant un nombre maximum de personnes. Le nombre de sites de paris en ligne s'est multiplié ces dernières années. Les société ayant le mieux réussi sont Unibet, Bwin ou encore Betclic. Parmi les "jeunes pousses", on peut citer EurosportBet ou Sajoo. Nous vous conseillons de consulter notre comparatif bookmakers, un classement des sites les plus sérieux, avant de vous inscrire sur un de ces sites.

La puissance technologique d'Internet permet aujourd'hui aux bookmakers de proposer aux internautes du monde entier une grande quantité de paris différents sur une multitude d'évènements sportifs ayant lieu aux quatre coins de la planète. Cependant, les méthodes restent les mêmes qu'au 19e siècle : le bookmaker fixe les cotes, reçoit les paris et redistribue les gains. Grâce aux virements par carte bancaire (maintenant très sécurisés), vous pouvez envoyer vos mises et recevoir vos gains très facilement.

 

Les cotes

Un évènement sportif offre forcément plusieurs résultats possibles. Le rôle des bookmakers est d'associer une cote à chaque éventualité. Une cote est un indice de probabilité. Plus une cote est proche de 1, plus ce résultat a de chances de se produire. Au contraire, plus la cote est élevée, moins cette éventualité est certaine (mais plus vous gagnerez d'argent si vous misez sur ce résultat).

Les cotes sont établies par des experts : experts en sport d'un part afin de bien évaluer les probabilités de victoire de chaque joueur ou équipe en fonction de sa saison, de sa forme actuelle... ; et experts en économie d'autre part car quel que soit le résultat sportif, le bookmaker doit essayer de réaliser une plus-value. Les risques sont donc très mesurés. Enfin, les bookmakers peuvent faire évoluer les cotes jusqu'au début de la rencontre sportive, en fonction des éléments dont ils ont connaissance, comme une blessure par exemple.

Les cotes sont toujours proposées par le bookmaker avant que vous puissiez placer votre pari. De cette façon, vous pouvez calculer votre gain potentiel en cas de bon pronostic.

Dans l'exemple ci-dessous, le bookmaker considère que Manchester est l'équipe favorite et qu'un match nul a même plus de chance de se produire qu'une victoire de Chelsea. Si vous décidez néanmoins de miser 50 € sur une victoire de Chelsea et que celle-ci se réalise, votre gain sera alors de 50 x 3,10 = 155 €, soit un bénéfice de 105 € (gain - mise).

Manchester - Chelsea
1
X
2
Cote décimale
1.90
3.00
3.10
Cote fractionnelle
9/10
10/5
21/10
Cote américaine
-111
+200
+210

Ce système est appelé cote décimale, et c'est la norme utilisée en Europe. Il est néanmoins possible que vous puissiez rencontrer deux autres systèmes de cotation : la cote fractionnelle et la cote américaine.

La cote fractionnelle est utilisée en Grande-Bretagne : elle indique directement le bénéfice potentiel. Si vous misez 50 € sur Chelsea, votre bénéfice sera alors de 50 x (21/10) = 105 €.

Enfin, la cote américaine, est plus complexe : elle indique le bénéfice que vous réaliseriez pour une mise de 100 €, tandis qu'une cote négative indique combien vous devrez miser (autrement dit, de combien vous devrez vous endetter, d'où le signe "-") pour obtenir 100 € de bénéfices.

 

Les types de paris

Le pari 1X2 (ou 12 si un résultat nul est impossible) est la forme la plus basique. Il s'agit simplement de pronostiquer le vainqueur d'un évènement sportif, le 1 signifiant que l'équipe qui reçoit remporte le match, le X représentant un match nul et le 2 une victoire de l'équipe visiteuse. Si vous avez parié sur l'issue correcte du match, votre gain représentera votre mise multipliée par la cote associée au résultat. Dans l'exemple ci-dessous, si vous pariez sur une victoire lyonnaise et que celle-ci se réalise, vous empochez 1,8 fois votre mise.

Lyon - Metz
1
X
2
Score final
1.80
2.90
3.60

Le pari "double chance" : comme au Loto Foot, vous pouvez parier sur deux issues possibles d'un même match. Vous avez alors deux fois plus de chances de gagner, mais bien sûr, dans la mesure ou les possibilités sont réduites, les cotes sont beaucoup plus faibles et vos gains le seront aussi. Dans l'exemple ci-dessous, vous pouvez parier sur une combinaison 1N (victoire de Lyon ou égalité) pour augmenter vos chances de gagner. Si Lyon gagne ou fait match nul, vous gagnez votre mise multipliée par 1,12.

Lyon - Metz
1 ou X
1 ou 2
X ou 2
Score final
1.12
1.30
1.85

Le pari à handicap (ou spread) : lors d'une rencontre sportive, si un concurrent est objectivement inférieur à l'autre, les bookmakers peuvent lui adjoindre une avance (en football, il s'agira de un ou deux buts d'avance). Dans l'exemple ci-dessous, si vous pariez sur Lyon et que ceux-ci ne gagnent que par 1-0, votre pari est perdu.

Lyon - Metz +1
1
X
2
Score final
2.50
2.80
3.30

Le pari mi-temps : où vous devez parier sur le score à la pause. Dans l'exemple ci-dessous, si à la mi-temps, Lyon et Metz rejoignent les vestiaires sur le score de 0-0, vous ne gagnerez que si vous avez parié sur X (égalité).

Lyon - Metz
1
X
2
Score mi-temps
2.00
2.20
3.95

Pari mi-temps / fin du match : dans ce cas, vous pariez sur l'équipe qui sera en tête au tableau d'affichage aux deux moments-clé du match. Il existe 9 combinaisons possibles : 11, 1X, 12, X1, XX, X2, 21, 2X, 22 (1 signifiant que c'est l'équipe qui reçoit qui mène, X en cas d'égalité et 2 si ce sont les visiteurs qui mènent). Par exemple, si lors du match Lyon - Metz, le score à la pause est de 0-0 et le résultat final de 1-0 pour Lyon, la combinaison correcte sur laquelle parier était X1.

Pari score exact : vous devez pronostiquer le score final de la rencontre. Cet exercice étant très difficile, il peut vous rapporter gros si vous avez la bonne intuition.

Il existe encore une multitude de paris dits "paris simples" comme le marque / ne marque pas (qui consiste simplement à parier si une équipe va inscrire un but ou non durant une rencontre) ; le quand 1er but (pour parier dans quelle tranche de 10 ou 15 minutes sera inscrit le premier but de la rencontre) ; le premier / dernier but (où vous devez bien sûr indiquer quelle équipe ou quel joueur marquera en premier ou en dernier) ; le pari nombre de buts (où vous devrez parier sur le nombre total de buts inscrits lors d'une rencontre - un dérivé de ce type de pari est le plus de / moins de ou vous devrez pronostiquer si le total de buts sera supérieur ou inférieur à ce que propose le bookmaker) ; le pair / impair (savoir si le nombre total de buts sera un chiffre pair ou impair) ; le pari marge (parier sur la différence de buts finale entre les deux équipes) ; ou encore le pari vainqueur (pour pronostiquer à long terme le vainqueur final d'une grande compétition, comme par exemple la Ligue des Champions 2009 ou la Coupe du Monde 2010).

Une autre catégorie de paris est appelée paris combinés(ou paris multiples simples) car les paris s'effectuent sur plusieurs évènements sportifs simultanément. Dans l'exemple ci-dessous, afin d'augmenter vos gains, vous voulez parier sur les victoires combinées de Caen et de Toulouse. Si vous avez raison dans les deux cas, vous empocherez votre mise multipliée par (2,80 x 1,95), soit pour une mise de 20 €, un gain de 109,20 €.

Caen - Rennes
1
X
2
Score final
2.80
3.75
3.15

Toulouse - Sochaux
1
X
2
Score final
1.95
2.65
4.25

Les bookmakers proposent souvent la possibilité de réaliser des paris doubles sur un ensemble de quatre matchs (appelé "système 2/4" ou "2 sur 4" ou encore "accumulateur 2 volets sur 4").

Enfin, les paris système (ou paris multiples complexes) sont des groupements d'un certain nombre de paris combinés où l'on mélange non seulement les évènements sportifs, mais aussi les différentes issues possibles. Il existe de nombreuses combinaisons réalisables (Trixie, Patent, Yankee, Super Yankee, Lucky 15, Lucky 31, Heinz, Super Heinz et Goliath) pouvant impliquer de 4 à 247 paris sur 3 à 8 évènements sportifs. Il va sans dire que ce type de pari est réservé aux experts.

 

Les paris en direct (Live Betting)

Grâce aux possibilités qu'offre Internet, il est maintenant possible de parier sur des évènement sportifs pendant leur déroulement. Ce type de pari nécessite des qualités d'analyse de la part du parieur (afin de bien "lire" le développement d'une rencontre sportive, voir quelle équipe domine, ou quel joueur commence à faiblir) et surtout beaucoup de réactivité (il faut savoir faire les bons choix rapidement). Suivre un évènement sportif et pouvoir parier dessus en direct engendre beaucoup d'intensité et procure de fortes émotions (qu'il faut savoir maîtriser).

Il est possible de parier sur de très nombreux éléments. En football, par exemple : qui sera la prochaine équipe (voire le prochain joueur) à marquer un but, dans combien de temps, qui prendra le prochain carton jaune/rouge, le nombre final de buts/corners/fautes... En tennis, on pourra parier sur le premier joueur à inscrire un ace, à commettre une double-faute, à gagner sur le service de son adversaire... Les possibilités sont immenses. Et, bien sûr, les cotes évoluent constamment en fonction de la physionomie de la rencontre. Il faut donc à la fois être très attentif et avoir du nez.

Les plateformes de Live Betting de certains bookmakers peuvent s'avérer être assez lentes sur certaines rencontres très populaires. Les meilleurs sites de paris en ligne, pour le Live Betting, restent Bwin et Betclic, qui proposent des interfaces de grande qualité.

 

Les méthodes de paris

Le Surebet

Les cotes établies par un bookmaker sont évidemment calculées de façon à ce que vous ne puissiez pas gagner de l'argent en misant sur les deux ou trois issues possibles d'un évènement sportif. Mais rien ne vous empêche de parier sur ces deux ou trois issues chez deux ou trois bookmakers différents. C'est en cela que consiste le Surebet (littéralement "pari sûr" en français, mais plus communement appelé "arbitrage de paris" ou "pari sans risque") : un assemblage de paris qui fera forcément gagner le joueur.

En effet, lorsqu'elle est bien appliquée, cette méthode est sûre de rapporter un bénéfice au parieur, peu importe le résultat de la rencontre sportive. Pour cela, il faut bien étudier et comparer les cotes proposées par plusieurs bookmakers, puis sélectionner les cotes les plus intéressantes selon chaque résultat possible. Il y a la possibilité de réaliser un Surebet uniquement si l'addition de l'inverse des meilleures cotes est inférieur à 1, soit :

1/cote A + 1/cote B (+ 1/cote C) < 1

Dans l'exemple ci-dessous, nous avons repéré les meilleures cotes de plusieurs bookmakers, et il apparaît que 1/3 + 1/1.95 + 1/7 = 0,98, il y a donc bien la possibilité de réaliser un Surebet.

Marseille - Lorient
1
X
2
Unibet
3.00
1.90
5.60
Betsson
2.20
1.95
4.80
Bwin
2.00
1.80
7.00

Pour savoir combien miser sur chaque résultat, multipliez l'argent que vous voulez gagner (100 € par exemple) par chaque coefficient (1/cote). Par exemple : 100 x (1/3) = 33,33 €.

Résultat
Cote maxi
Mise
Gain
Victoire de Marseille
3.00
33,33 €
100 €
Match nul
1.95
51,28 €
100 €
Victoire de Lorient
7.00
14,28 €
100 €

Dans cette situation, pour une mise totale de 98,89 €, vous êtes sûr de gagner 100 € et ainsi réaliser un bénéfice de 1,11 €. C'est peu mais dans la mesure où cette méthode est gagnante à tous les coups, vous pouvez en réaliser plusieurs par jour et ainsi faire fructifier votre capital lentement mais sûrement.

Notre comparateur de cotes détecte, pour vous, des dizaines de surebets tous les jours. Rendez-vous sans attendre sur la page Surebets pour les consulter.

Le Valuebet

Cette méthode est plus risquée que la précédente car elle est basée sur la subjectivité du parieur : elle ne garantit pas de gain systématique. Il s'agit en fait de repérer une cote proposée par un bookmaker qui vous paraît supérieure à ce qu'elle devrait être, selon vous. C'est à dire que l'issue de la rencontre sportive vous paraît encore plus sûre que ce que pense le bookmaker. Il y a la possibilité de réaliser un Valuebet si la cote proposée par le bookmaker multipliée par votre propre probabilité est supérieure à 1, soit :

cote x probabilité (en %) > 1

Dans l'exemple ci-dessous, vous pensez que le bookmaker a sous-estimé les chances de victoire de l'équipe de France en ne proposant qu'une cote de 2.50. Vous estimez que les Bleus ont plutôt une probabilité de victoire 75 %. Petit calcul : 2,5 x 75/100 = 1,875. Le résultat est supérieur à 1 alors, selon vous, il y a la possibilité de réaliser un Valuebet.

France - Colombie
1
X
2
Cotes du bookmaker
2.50
3.90
6.60

Encore une fois, cette méthode est très subjective. Il vous est conseillé de consulter les cotes proposées par les autres bookmakers afin de calculer votre probabilité.

Sommaire

Comment parier en ligne ?
Consultez notre page de présentation rapide en cliquant ici.